Le jeûne, occasion, pendant 6 jours, de faire une pause, un ressourcement corps-esprit
22320
page-template-default,page,page-id-22320,page-child,parent-pageid-19080,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.7,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
Le Jêune

Le Jeûne est une expérience diététique permettant au corps de faire  une pause,  un “grand nettoyage de printemps”. Il est aussi l’occasion de vivre une expérience riche et intense pour l’esprit. Les grandes médecines traditionnelles l’ont toujours utilisé en préventif ou curatif. On l’observe aussi dans le règne animal.

Pourquoi jeûner ?

Avec nos habitudes alimentaires, notre corps est en surcharge. L’organisme en jeûne se désintoxique, se régénère. Ce travail s’opère aux niveaux physique, mental, émotionnel et spirituel.

Physiologie du jeûne

Notre corps va puiser dans ses propres réserves: essentiellement nos graisses et tout ce qui n’est pas utile à son bon fonctionnement pendant le jeûne.

L’autolyse

C’est un processus d’auto-restauration. Le corps se nourrit par la consommation de ses propres cellules et le nettoyage sélectif de celles-ci, processus nécessaire quand le corps est privé de nourriture. La perte musculaire est faible pour des jeûnes de courte durée (moins de 3 semaines) et s’il est accompagné d’exercices physiques (randonnées). Ce processus est inscrit dans l’hypothalamus de tous les mammifères.

Que se passe-t-il pendant un jeûne ?

Quelques manifestations peuvent accompagner le travail d’élimination (crises curatives, maux de tête, foie, crampes). Les deux-trois premiers jours peuvent être plus difficiles. L’expérience va en général devenir ensuite de plus en plus agréable. Les personnes jeûnant 2 ou 3 semaines confirment que “plus le temps passe, plus c’est facile”
Bien accompagné, le jeûne se vit en général sans difficulté majeure. Il commence toujours par une préparation (descente alimentaire) puis vient le jeûne lui-même et enfin la reprise alimentaire. En règle générale, il faut 1 semaine de préparation pour une semaine de jeûne suivie d’une semaine de reprise alimentaire. Pratiqué hors de chez soi, le jeûne peut être vécu comme une retraite. En se coupant de ses habitudes on s’accorde un temps de pause propice à la réflexion.

Rôle de l’accompagnateur “Jeune et Plénitude” ?

Il vous aide à la préparation avant le jeûne. Vous recevrez des documents afin de bien réaliser cette étape importante.

Il vous aide à faciliter votre expérience et vous apporter les éléments permettant de parfaire votre culture autour du jeûne.

Il assure l’accompagnement et l’animation pendant la semaine (conférences sur la diététique, animations en soirée, randonnées).

Contre-indications au Jeûne:

Diabète type 1, grossesse, allaitement, traitements médicaux lourds, troubles du comportement alimentaire, décollement de la rétine, insuffisance rénale ou hépatique, amaigrissement extrême, ulcère de l’estomac, maladie auto-immune, hyperthyroïdie décompensée, artériosclérose cérébrale avancée, psychose, affection coronarienne.

Avertissements :

Les auteurs de ce texte ne pourront être tenus pour responsable de la mauvaise interprétation de ces écrits, pour une automédication nullement conseillée ou pour une mauvaise application des conseils sans suivis thérapeutique ou médical. Les stages de Jeûne et Randonnée  s’adressent à des personnes en bonne santé.